Accueil > Interviews > Interview de Nick Nicholson (page 4)

Interview de Nick Nicholson (page 4)

Si nous aimons rire d'un certain cinéma déviant, nous sommes très loin de mépriser les hommes et les femmes qui s'y sont impliqués ou compromis. Il nous a ainsi paru enrichissant de faire raconter le nanar et son univers par les gens qui l'ont vécu de l'intérieur. La diversité des intervenants et de leurs réponses nous a rendu encore plus proches du cinéma que nous aimons : vous découvrirez, au fil des entretiens que ces différentes vedettes ont bien voulu nous accorder, des informations précieuses pour le cinéphile et le cinéphage, des anecdotes cocasses et, en esquisse, le portrait attachant de personnages souvent hauts en couleur.
liste des catégories

Nick Nicholson (page 4)


Vous souvenez-vous d'un acteur du nom de Mike Cohen ? On le retrouve dans pas mal de films philippins dans des rôles de parrains fourbes, de généraux corrompus, d'affreux communistes, etc. Nous ne savons rien de lui, sinon qu'il est mort dans les années 80...


Mike Cohen.

Mike était un gars haut en couleurs. Il avait un glorieux passé militaire. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, il a été décoré de la Médaille Honorifique du Congrès pour avoir chargé une position japonaise tenue par une mitrailleuse à l'angle de Harrison Street dans Manille. Et même après qu'un Jap' lui eût planté sa baïonnette dans l'abdomen, il a continué à les tuer tous ! Il était originaire d'Arizona et descendait d'une famille juive de Russie. Il a été promu officier dans l'Armée de Terre car lorsque vous recevez cette médaille de votre vivant, une commission gouvernementale vous accorde le rang d'officier. Il était Colonel lorsqu'à éclaté le conflit du Vietnam, mais il y a eu une embrouille avec l'ambassadeur américain au Sud Vietnam et on lui a demandé sa démission. Ils n'ont pas pu le passer en cour martiale ni même le virer à cause de sa médaille. Après avoir démissionné, Mike est retourné aux Philippines pour y vivre. Il a épousé une veuve qui est décédée un peu plus tard. En fait, Mike est mort d'une infection suite à la morsure d'un serpent lors du tournage de "Laser Force" sur le Mont Makiling. C'était l'une de ces minuscules vipères qu'on voit partout ici, mais Mike était obèse et il ne s'est pas rendu compte qu'un serpent l'avait mordu à la cuisse. Il est mort quelques mois plus tard. J'ai toujours apprécié de travailler avec lui. C'était un homme d'une gentillesse rare.


"On écrivait "Invasion USA" tout en cuisinant des spaghettis."

Don Gordon est l'un des acteurs récurrents des productions Kinavesa. Après sa carrière d'acteur, il semble avoir eu un destin hors du commun. Pouvez-vous nous en dire plus ?


Don Gordon.

Don est l'un des membres fondateurs des "Pigs in Space". C'est un ancien soldat de la première compagnie des US Marines. Je l'ai rencontré pour la première fois sur le plateau de "Apocalypse Now", et il m'a paru avoir l'air d'un dingue. Et c'est lorsque j'ai commencé à travailler avec lui que j'ai compris à quel point il était réellement givré ! On est devenus très amis. Il était à moitié Coréen. Il avait été placé à l'assistance par sa mère, car pour une femme, à l'époque de la Guerre de Corée, avoir eu un enfant avec un Blanc était considéré comme quelque chose de scandaleux. Après avoir quitté les Marines, Don est retourné au collège où il s'est fait un ami Philippin. Lui et son copain ont fait un séjour ici et Don a décidé de s'y installer car il y avait des opportunités de travailler comme acteur. C'était alors la période dorée du cinéma philippin. Je ne pense pas que Don soit jamais venu ici lorsqu'il était Marine car sa compagnie avait été directement envoyée des Etats-Unis au Vietnam. Don a quitté les Philippines alors que sa santé mentale commençait à rapidement se détériorer. Trop de drogues, trop claqué par des excès de toutes sortes. Et puis il a rencontré Dieu. Il est retourné aux Etats-Unis, s'est mis à étudier la Bible et il est rentré dans les Ordres. Il a été aumônier de l'armée lors de la première Guerre du Golfe, puis il est retourné à la vie civile. Il a fini par devenir missionnaire en Corée avec l'espoir d'y retrouver un jour sa mère naturelle. Don adorait écrire. Vu que les scénarios de Kinavesa étaient moisis, il en a écrit beaucoup pour eux. Mr Lim les lui achetait pour une bouchée de pain.

Don Gordon et Romano Kristoff partageaient un appartement. La fille qui le leur sous-louait était une authentique sorcière ! Je me souviens qu'au retour d'un tournage à Baguio, une ville du nord, Don et moi avions ramené quelque chose comme un demi kilo d'herbe. On écrivait alors "Invasion USA" pour un type du nom d'Ed Murphy (un Blanc. Il ne nous a jamais payé et c'est Chuck Norris qui a finalement récupéré le script) tout en cuisinant des spaghettis. Rom et Don étaient supposés se rendre à leur dojo pour passer leur ceinture noire mais Don nous a supplié de rester pour finir le script. Don et moi on a commencé à préparer la sauce pour les spaghettis et on a décidé de l'assaisonner avec un peu de hasch. On a du en mettre 100 grammes. Le dîner était prêt et on est passé à table. On a servi à Rom trois grosses plâtrées de nouilles. Don et moi on a passé la nuit a se marrer en nous demandant dans quel état pouvait se trouver le pauvre Rom, vu qu'on était nous-même complètement défoncés par la sauce ! Rom, qui ignorait qu'on avait chargé la sauce avec du cannabis, est revenu plus tard dans la soirée et il a simplement déclaré "j'étais en harmonie avec moi-même". On a rigolé de plus belle.


Page précédente - - Page suivante

- Page 1 -- Page 2 -- Page 3 -- Page 4 -- Page 5 -- Page 6 -- Page 7 -- Page 8 -- Page 9 -
Retour vers les interviews