Accueil > Interviews > Interview de Max Thayer (page 10)

Interview de Max Thayer (page 10)

Si nous aimons rire d'un certain cinéma déviant, nous sommes très loin de mépriser les hommes et les femmes qui s'y sont impliqués ou compromis. Il nous a ainsi paru enrichissant de faire raconter le nanar et son univers par les gens qui l'ont vécu de l'intérieur. La diversité des intervenants et de leurs réponses nous a rendu encore plus proches du cinéma que nous aimons : vous découvrirez, au fil des entretiens que ces différentes vedettes ont bien voulu nous accorder, des informations précieuses pour le cinéphile et le cinéphage, des anecdotes cocasses et, en esquisse, le portrait attachant de personnages souvent hauts en couleur.
liste des catégories

Max Thayer (page 10)


...mais l'aventure continue

J'aimerais vous dire, pour conclure, que j'ai de merveilleux souvenirs de mon séjour en France dans ma jeunesse ; j'espère y revenir un jour. Paris est une ville magique qui mérite de se voir consacrer des romans et des poèmes. Je me souviens de ma traversée en auto-stop jusqu'en Espagne, ainsi que de la gentillesse des gens, de Mâcon et de ma découverte du Beaujolais.

Vous m'avez demandé de résumer ma carrière en quelques mots. Peut-être est-ce une Citroën toute cabossée qui passe son temps à sortir de la route ? Ou bien un tapis volant qui m'a emporté à l'autre bout du monde ?


"Un artiste doit mener une vie légèrement en marge"

Le métier d'acteur a été comme une maîtresse dont je serais tombé éperdument amoureux. La création est quelque chose de fascinant. La musique, la peinture, la sculpture, la danse, l'écriture, la comédie : nous tentons de vous montrer quelque chose. Hélas, le résultat de nos efforts n'est pas toujours digne de votre considération. Nous tentons d'attirer votre attention et nous risquons l'indifférence. C'est la règle du jeu. Un artiste doit mener une vie légèrement en marge de la société, pour mieux la refléter. Nous ne sommes peut-être que des histrions qui aidons le monde à demeurer réel. En ce qui me concerne, je tâtonne encore à la surface.

Voilà qui conclut mes souvenirs. Je vous les ai confiés avec franchise et honnêteté... Je me suis bien amusé à vous retracer tout cela.


"Et même si vous connaissiez toute l'histoire, pourquoi tout raconter ?"
Edna St. Vincent Milay


Comprenez-vous * ?
[* En français dans le texte.]


Your humble player,
Max Thayer

Entretien proposé et relayé par Nikita.
D'après un questionnaire rédigé par La Broche, John Matrix, John Nada, Nikita, Rico, Le Rôdeur et Zord.
Traduction de Nikita, avec le concours de John Nada et Le Rôdeur.
Mise en forme par La Broche et Le Rôdeur


Page précédente -

- Page 1 -- Page 2 -- Page 3 -- Page 4 -- Page 5 -- Page 6 -- Page 7 -- Page 8 -- Page 9 -- Page 10 -
Retour vers les interviews