Accueil > Glossaire > U > Underground

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Underground :

Adjectif anglais signifiant "souterrain" et pouvant caractériser, dans le contexte artistique, une oeuvre ou un mouvement se situant théoriquement en dehors des circuits normaux du commerce et de la distribution : cinéma underground, bande dessinée underground. L'expression "films underground" a été inventée en 1957 aux Etats-Unis, pour désigner les metteurs en scène de cinéma populaire, par opposition aux auteurs appréciés de la critique : il a ensuite été employé pour désigner une catégorie de films marginaux, souvent oeuvre de cinéastes expérimentaux comme Kenneth Anger ou Jonas Mekas. L'usage le plus connu du terme concerne les films réalisés ou produits par Andy Warhol. Par une extension un peu abusive, l'adjectif "underground" a désigné tout ce qui était plus ou moins branché et marginal, ou traitait de thèmes alors rejetés par l'industrie cinématographique dominante. Suremployé à compter des années 1960, le terme est un peu dévalué, mais peut être encore utilisé pour désigner une oeuvre se situant plus ou moins en dehors des critères artistiques habituels, quel que soit par ailleurs son circuit de distribution. Une maison de production comme Troma affirme ainsi oeuvrer dans le cinéma underground.


Les films réalisés par Paul Morrissey, produits par Andy Warhol et interprétés par Joe Dallesandro, exemples les plus célèbres du cinéma underground américain.


Apparemment, ça aussi, c'est de l'underground.
Le glossaire