Accueil > Glossaire > P > Projectile

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Projectile :

Objet lancé avec force, généralement dans le but de blesser un opposant.
Entre les mains d'un héros nanar, les objets les plus anodins, les plus improbables, voire les plus grotesques peuvent se transformer en armes mortelles. Si le grand Max Thayer est capable de tuer net un moustachu d'un vigoureux lancer de pneu dans Laser Force - une technique qui sera reprise par Bolo Yeung dans TC 2000 - , la vilaine ninja de Golden Ninja Warrior préfère ses terribles couteaux à tête chercheuse capables de pister leur proie sans relâche dans toutes les directions. Cüneyt Arkin, vedette du mythique Turkish Star Wars, s'est fait une spécialité du lancer de rocher explosif en carton, technique qu'il utilise dans deux films recensés à ce jour (le second étant "Death Warrior"). Lorsqu'il est dans un cadre plus intime comme dans "En Büyük Yumruk", il se rabat sur ses "couteaux dynamiteurs" qui, grâce à leur lame d'une longueur inouïe, peuvent transpercer l'adversaire avant de le faire exploser.



Le héros de "Opération Magnum" quant à lui n'hésite jamais à égorger ses ennemis à coups de boomerang tandis que, pour rester dans les jeux de plage, les personnages de "Piège Mortel à Hawaï" ne se séparent jamais de leur frisbee tueur. La palme de l'originalité et du ridicule revient néanmoins à Chuck Norris dans "L'Exécuteur de Hong-Kong" où c'est carrément une cuvette de chiottes qui est utilisée comme arme de jet par le garde du corps du méchant parrain.

Toutefois, la nature du projectile n'est pas le seul déclencheur de nanardise. Nous avons tous en mémoire par exemple la superbe parabole décrite par la ceinture magique que lance Vadinho à L'Homme Puma au mépris de toutes les lois de la physique, ou encore l'inépuisable stock de bâtons de dynamite que Robert Ginty sort de ses poches pour les balancer sur ses ennemis à la fin de " White Fire".
Le glossaire