Accueil > Glossaire > D > Dictateur nanar (ou Maitre du monde)

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Dictateur nanar (ou Maitre du monde) :

1- Dans le langage usuel : Personne qui détient à elle seule tous les pouvoirs, qui commande en maître absolu.


Un Mussolini au rabais (joué par Serge Feuillard, un acteur français, cocorico !) dans "2019, Après la Chute de New York".


2- Dans l'univers nanar, le dictateur est à rapprocher du tyran. Il peut être nazi, communiste ou plus simplement un Gros Méchant, symbole des pires atrocités que le valeureux héros se devra de vaincre.



Marduk dans "Tue et Tue Encore" : un dictateur amateur de postiches et de potiches.

Parfois affublé de postiches des plus abracadabrantesques et d'un costume spécial (dans tous les sens du terme), le dictateur nanar (qui n'est souvent qu'aspirant dictateur) a un objectif : conquérir le monde, ou le détruire; voire les deux, ce qui est un peu problématique. Tout du moins, il cherche à imposer ses idées par la force, via des chantages, des créations de robots, des lavages de cerveaux et autres plans diaboliques.


Donald Pleasence dans Le Chevalier du monde perdu

Mike Cohen dans "Sabotage".


Par défaut, le dictateur nanar échoue dans ses projets (toujours) et meurt (souvent, tout dépend si une suite était prévue).


Le gros méchant dans "Robots 2000, Odyssée sous-marine".

Il lui arrive parfois de dévoiler ses plans au héros, qu'il déteste plus que tout et considère comme son pire ennemi, lorsqu'il sent que ce dernier est à sa merci. Erreur qui lui sera fatale : la capture des gentils n'étant que temporaire, la divulgation du plan permettra au héros de sauver le monde, ou sa copine, ou les deux.

Voir également : savant fou, capitaliste.
Le glossaire