Accueil > Glossaire > R > Reaganien (film d'action)

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Reaganien (film d'action) :

Adjectif dérivé du nom de la politique de Ronald Reagan (1911-2004), président des Etats-Unis de 1981 à 1989. Le film d'action reaganien, réalisé généralement dans les années 80, se caractérise par une volonté d'affirmation de la puissance militaire et du bon droit des américains, en réaction au traumatisme de la guerre du Vietnam. Les héros -par définition américains, bien que les alliés israéliens soient parfois également à l'honneur- y pratiquent des interventions musclées face à l'ennemi étranger et généralement communiste, aux quatres coins du monde ou sur le sol même des Etats-Unis, car l'ennemi est partout ("Invasion USA"). Le héros du film d'action reaganien peut aller jusqu'à retourner au Vietnam pour y re-gagner la guerre à lui tout seul. Acteurs reaganiens par excellence : Chuck Norris et, dans une moindre mesure, Sylvester Stallone (pour "Rambo 2" essentiellement).
Le film d'action reaganien peut éventuellement avoir pour cadre un décor urbain, et pour discours la nécessité d'y maintenir l'ordre de manière musclée. Mais le film d'auto-défense n'est pas réductible à l'adjectif reaganien ni à la période des années 1980.

Le glossaire