Accueil > Glossaire > B > Bandana ninja, ou bandeau ninja

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Bandana ninja, ou bandeau ninja :

Accessoire récurrent des films de Godfrey Ho mettant en scène des ninjas. Pour une raison mystérieuse, le costumier de ces films a jugé seyant d'affubler les guerriers de l'ombre de bandanas et de bandeaux, probablement achetés dans un magazin de farces et attrapes et annonçant fièrement "Ninja", sans doute pour éviter que les spectateurs prennent les personnages pour des membres de l'orchestre des Gais Tourlourons.



Il est intéressant de noter que certains bandeaux affichent les idéogrammes suivants :



qui ne signifient rien d'autre que "NINJA"...

Certains ninjas plus gâtés que d'autres ont même l'immense privilège d'avoir des bandeaux ninja bilingues voir trilingues, comme ce ninja blanc du film "The Ninja Squad", qui compte simultanément la version orientale, la version occidentale et la version signalétique :

Le glossaire