Accueil > Glossaire > P > Placement produit

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Placement produit :

Technique consistant à introduire de façon visible dans un film une marque sponsorisant la production. Très utilisée dans certaines grosses productions ("Goldeneye" et de nombreux autres films de la série des James Bond, "Minority Report", "I, Robot"...). Son emploi dans les nanars se signale par un caractère extrêmement grossier, comme la publicité pour les ordinateurs Olivetti dans "Maniac Killer". "Double Team" nous apprend pour sa part que le Coca-Cola est assez frais pour arrêter un incendie, tandis que dans l'univers de "Torque", le logo Pepsi est partout.


Grâce à leur distributeur de Coca bionique, Jean-Claude Van Damme et Dennis Rodman s'en tirent toujours.


Un cas extrême se présente quand tout le film propose des placements produits particulièrement visibles, à l'instar de "Mac et moi", film pour enfants sponsorisé par McDonald's, dont la fonction marketing se retrouve jusque dans le titre et le nom du personnage principal (le fameux Mac, extraterrestre sympa amateur de burgers).
Le glossaire