Accueil > Glossaire > C > Conduit d'aération

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Conduit d'aération :

Lieu de passage absolument indispensable qui, depuis "Alien" et "Piége de Cristal", a toujours deux fonctions essentielles. Permettre au monstre de circuler dans le vaisseau spatial/laboratoire/complexe industriel pour surprendre ses proies depuis le plafond ou bien servir de cachette pour permettre au héros d'échapper aux méchants qui le traquent dans le lieu clos précité. Cela lui donnera l'occasion de surprendre au passage le plan des méchants, de démonter à coup de pied les petites grilles d’accès des dits conduits et enfin d’éviter les gigantesques pales d’un aérateur (que l’un des sbires se prendra, bien entendu).


Et par où passent les méchants Creepozoids...


On peut s'interroger quand même sur ce qui peut pousser les architectes qui conçoivent les bases secrètes des génies du mal à prévoir des gaines de ventilations aussi vastes. Franchement quand on voit la taille des conduits d’aération de certains films, on se demande si le gouvernement, pour éviter la crise du logement, ne devrait pas carrément encourager les gens à y emménager.
Le glossaire