Accueil > Glossaire > C > Couloir (Film de)

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Couloir (Film de) :

Catégorie de meublage assez particulier aux films de monstres ou de S.F. fauchés qui consiste à faire déambuler ses personnages dans des couloirs interminables (et interchangeables) en attendant l’attaque hypothétique de la grosse bête. Un même couloir peut être ainsi réutilisé des dizaines de fois pour simuler un gigantesque vaisseau spatial. Il suffit ensuite simplement de changer une ou deux pièces d’ameublement ou d’apposer un numéro différent sur les murs pour donner l’impression que l’on est dans un dédale où la mort peut frapper à chaque pas (en fait le monstre est comme d’habitude dans les conduits d’aérations).





"Metamorphosis, the Alien Factor", un film qui commet l'exploit de se passer presque entièrement dans trois salles et dans les deux mêmes couloirs déclinés à l'infini...


Attention cependant : les interminables scènes de remplissage ayant tendance à provoquer un glissement irrépressif du doigt vers la touche avance rapide de la télécommande, les films de couloirs sont plus souvent à ranger dans le lot des navetons routiniers que dans celui des nanars jouissifs.
Le glossaire