Accueil > Glossaire > C > Caméo

Le glossaire de nanarland

Pitch, 2 en 1, Nudie, Rape and Revenge, Nanar volontaire, Kaiju Eiga, nous nous sommes rendu compte que les termes employés frisaient parfois le jargon. Pas question de déconcerter le néophyte : le nanar, comme tout objet d'étude, mérite d'avoir un vocabulaire accessible et clairement défini.
Grâce à ce lexique, vous pourrez saisir le jargon de la cinéphilie pointue et/ou décadente, mais aussi découvrir ou approfondir votre science du monde fantastique du mauvais film symathique.
Voici donc pour la première fois au monde le glossaire nanar, simple, évolutif, et richement illustré.

Le glossaire nanarland

Caméo :

Ou : Cameo. Tiré de l'équivalent anglais du mot "camée", désignant une technique de gravure ou de sculpture destinée à faire ressortir des strates de couleurs sur un matériau pour obtenir un effet d'embellissement.

Désigne dans le contexte du cinéma une courte apparition d'un réalisateur, technicien, acteur, etc. dans un petit rôle, par plaisir ou sous forme de clin d'oeil au public (ex : Alfred Hitchcock dans la plupart de ses films, Stephen King qui apparaît dans la plupart des films adaptés de ses romans, Sam Raimi en est aussi friand, Sylvester Stallone subtilement dans Staying Alive...). A ne pas confondre avec la panouille .


Luc Besson convainc Sylvester de faire un caméo dans "Taxi 3".

Le Caméo devient nanar lorsqu'il est involontaire et causé par un cadrage mal maîtrisé, par exemple lors de l'apparition éclair du réalisateur dans "Hellriders"
Le glossaire